mardi, août 9

Beni: des élèves et écoliers descendent dans la rue à Oïcha

Des élèves et écoliers réunis en coordination des comités d’élèves de la commune d’Oicha étaient ce Vendredi 24 Juin dans la rue. Par cette action, ceux-ci dénoncent la recrudescence de l’insécurité à Oicha et ses environs dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Une insécurité dont sont aussi victimes les agents éducatifs.

Au bureau de l’administrateur du territoire de Beni ou ils ont chuté, ces élèves ont déposé un mémorandum dans lequel ils sollicitent l’implication de l’autorité territoriale dans la recherche des trois écoliers enlevés au cours de la récente attaque rebelle de l’ADF à Oicha-Mabasele.

Ils étaient une vingtaine d’élèves et écoliers issues des différentes écoles d’Oicha. Vêtus en bleu et blanc, ces apprenants porteurs d’un mémorandum avaient la direction du bureau du territoire c’est dans la partie Sud de la commune.

Sur place, PACIFIQUE KATHEMBO a procédé à la lecture du mémorandum en présence de l’autorité territoriale. Dans ce lui ci, il était demandé l’implication des autorités compétentes pour que les acteurs éducatifs disparus reviennent sains et saufs.

L’administrateur assistant du territoire de Beni qui a réceptionné le mémorandum, a promis faire de son devoir pour rechercher les enfants disparus. Le colonel KALONI SHALUNGA Marcel réaffirme la détermination des outils de sécurité afin d’améliorer la situation sécuritaire d’Oicha et ses environs.

Disons que ces mêmes élèves et écoliers ont marché pacifiquement jusqu’au bureau de la commune d’Oicha où une copie de ce mémorandum a été remise à l’autorité municipale.

Au-moins trois écoliers de l’école primaire TUADIBISHE restent introuvable depuis la récente attaque rebelle à Oïcha-Mabasele. Un autre écolier finaliste avait été tué sur place.

Bradeau Nganga Victor

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.