jeudi, juillet 29

Nord-Kivu : « Plus de 33.000 âmes vives à Oïcha sans assistance humanitaire » (CAD)

Trente trois milles trois cents quatre-vingts (33.380) déplacés de guerre venus du territoire d’Irumu en province de l’Ituri craignant les massacres commis par les rebelles des forces démocratiques alliées (ADF) vivent sans aucune assistance humanitaire.

Ces statistiques ont été livrées à la rédaction de rtr-beni.net ce mercredi 21 juillet 2021 par Nzoghera Muthimavisa, président de la charité d’assistance et de développement (CAD) qui renseigne que, ces déplacés sont ceux identifiés à partir du moi de mai 2021 jusqu’à mi-juillet de cette même année.

« Ces déplacés mènent une vie très critique étant donné que la population d’Oïcha n’a plus accès à leurs champs pour trouver à manger. Le total de déplacés depuis le mois de mai 2021 jusqu’à mi-juillet de cette année, nous avons quatre milles quatre cents trente sept (4.437) soit trente trois milles trois cents quatre-vingts âmes qui sont en déplacement de l’Ituri », a-t-il déclaré.

C’est ainsi, il indique que leur structure CAD en consortium avec d’autres organisations se sont mis ensemble pour rédiger une lettre de plaidoyer qui a été soumise aux membres de la communauté humanitaire, à l’administrateur du territoire de Beni, à la société civile et à la commune d’Oïcha pour demander une assistance en faveur des déplacés vivant dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *