jeudi, juin 13

Tueries des civils à Beni : le sénateur Papy Machozi partage la douleur avec les familles éprouvées et appelle à l’unité et à la mobilisation de toutes les forces vives de la Nation contre les ADF

Le sénateur Papy Machozi, dans un communiqué publié, dit avoir appris avec grande consternation, la mauvaise nouvelle de l’attaque des localités de Masau, Masala et Kabweke, vers Cantine, en territoire de Beni, où les terroristes ADF/MTM ont perpétré des massacres occasionnant une centaine de victimes dans la nuit du 08 juin 2024.

A l’en croire, l’on y dénombre également plusieurs blessés, des incendies des structures sanitaires et habitations ainsi qu’un déplacement massif des populations.

Le sénateur Papy Machozi indique que, ces événements sont très douloureux et surviennent au moment où la partie Sud de la province du Nord-Kivu fait face à la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire, suite à la menace des rebelles du M23 et ses soutiens.

« Je présente mes très sincères condoléances aux familles des victimes de ces massacres, en territoire de Beni et à toute la province du Nord-Kivu ainsi endeuillés. A cette même occasion, j’exprime également tout mon soutien aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo et à toutes les forces engagées dans la défense de la Patrie aussi bien au Nord-Kivu qu’en Ituri », a fait savoir, le sénateur Papy Machozi, l’un des fils de la région de Beni engagés dans la recherche de la paix en l’Est de la RDC.

Et d’ajouter : « J’en appelle à l’unité et à la mobilisation de toutes les forces vives de la Nation. A cet effet, je demande à notre Gouvernement, qui sera incessamment installé, de faire de la question sécuritaire du pays la priorité des priorités, à court terme, de son plan quinquennal ».

Papy Machozi estimé qu’il est temps d’intensifier les opérations militaires dans les zones les plus vulnérables à l’activisme des groupes criminels à I’Est du pays, afin de résoudre définitivement cette souffrance des populations innocentes qui n’a que trop duré.

« J’appelle également la communauté internationale à ouvrir une enquête judiciaire sur les crimes contre l’humanité commis dans cette région, et malheureusement oubliés avec un silence coupable gardé sur ces actes odieux. Les auteurs doivent être mis devant leurs responsabilités et finalement mis devant leurs responsabilités et finalement mis hors d’état »,a conclu, le sénateur Papy Machozi, dans un message de condoléances.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *