vendredi, juillet 12

Tanzanie : la RDC et le Rwanda dans une séance de négociation de paix à Zanzibar

En raison de rechercher la paix dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), une autre rencontre a eu lieu dimanche 07 juillet 2024 à Zanzibar le matin entre le ministre Congolais des affaires étrangères, Gracia Yamba, et son homologue Rwandais, Olivier Nduhungirehe, co-présidée par la Tanzanie et le Soudan du Sud. La rencontre s’est tenue en présence des ministres de l’Ouganda, du secrétaire général adjoint de l’EAC avec l’espoir d’obtenir une solution durable à ce conflit armé.

« La réunion s’est déroulée dans un esprit constructif et orienté vers des solutions. Les ministres de deux pays voisins qui ont fait preuve de bonne volonté, ont souligné la nécessité d’une solution politique à la crise dans l’Est de la RDC. À cet égard, des décisions concrètes ont été prises pour revigorer les processus de paix de Luanda et de Nairobi », a écrit sur le compte X tweeter, Olivier Nduhungirehe.

Cette réunion s’est déroulée dans un délai où les Etats-Unis ont demandé la trêve de guerres dans l’Est du pays entre les éléments du M23-RDF et les FARDC et leurs supplétifs. En réaction, Kinshasa a recadré le ministre Rwandais des affaires étrangères dans ses propos.

« Pas trop vite, Olivier JP Nduhungirehe. Lors de la retraite ministérielle, cadre consultatif et non décisionnel de l’EAC, notre ministre Vice-ministre avait un message très clair : la RDC réitère la primauté du processus de Luanda pour résoudre les tensions avec le Rwanda. Les graves souffrances humaines et les déplacements sont dûs aux actions violentes des RDF et du M23, et non des groupes armés locaux. La retraite ne remplace pas l’Union Africaine, qui a mandaté le processus de Luanda. Rendez-vous à Luanda ».

De sa part, January Makamba, ministre des affaires étrangères et de la coopération de l’Afrique de l’Est de la République unie de la Tanzanie, qui est aussi l’hôte de la retraite a réveillé l’importance de l’unité entre les pays partenaires et voisins.

Signalons que, cette rencontre est pour trois jours, elle va être clôturée lundi 08 juillet 2024. elle vise à l’amélioration entre les pays partenaires Africains.

Luc lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *