dimanche, novembre 27

Sud-Kivu : l’armée dit avoir anéanti 18 miliciens de la coalition Makanika et ses alliés dans les hauts plateaux de Fizi-Uvira

Les affrontements entre les forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) contre le coalition Makanika-Twigwaneho- Ngumino et FNL sont signalés depuis le matin du jeudi 12 août 2021 dans les hauts plateaux de Fizi et Uvira en province du Sud-Kivu.
Ce samedi matin 14 août 2021, le commandant ad intérim du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud du Sud-Kivu le général de Brigade Mukalay Ngoy François avance un bilan de 18 miliciens neutralisés, 13 armes AK 47 et une arme d’appuis de l’ennemi récupérées ainsi que beaucoup de munitions par les FARDC.
Quarante huit miliciens sont blessés, sept militaires sont déjà tombés sur le champ d’honneur et huit parmi eux ont été blessés lors des échanges de tirs.
Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2, le capitaine Dieudonné Kasereka confirme à son tour que l’armée a récupéré plusieurs localités qui étaient sous contrôle de l’enemi notamment Kanogo, Ngoma, Mikarati, Kabara, Murumbi, Kanangananga, Kirunga 2, Kangwe, Kanungo et Koeti.
Pour rappel la matinée du jeudi 12 août dernier, la cotation Makanika- Twirwaneho-Ngumino et FNL a attaqué le Quartier Général des FARDC à Bijombo et la position de Kabare non loin de Minembwe.
Les FARDC disent avoir entamé les opérations de traque des déserteurs au sein de l’armée et tout les groupes négatifs qui sont actifs dans les territoires de Fizi, Uvira et Itombwe (Mwenga).
Luc Lukandjila
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *