vendredi, décembre 9

Ituri : Un journaliste assassiné par des hommes armés à Biakato.

Le journaliste Joël Musavuli directeur de la Radio Télévision Communautaire, RTC/ Biakato a été assassiné par poignard après que sa famille soit visitée par des hommes armés la nuit du vendredi à samedi 14 août 2021 à Bucha, une localité située à 2km de Lwemba en Chefferie de Babila Babombi, Territoire de Mambasa en Ituri.

Le journaliste est mort sur le champ et sa femme a été gravement blessée au niveau de sa gorge , indique à rtr-beni.net la Convention de respect pour les droits de l’homme (CRDH) Mambasa une organisation de défenses des droits humains qui dénonce les menaces de mort que recevaient ce journaliste avant l’incident.

Pour Maître John Vuleveryo chef d’antenne de CRDH/ Mambasa dit je cite : « Il y a une semaine durant que des menaces de mort pesaient sur ce journaliste et quatre jours après l’armée loyaliste (FARDC) commandée par le Major John Bebwa, a fait une perquisition au nom de l’état de siège dans la localité de Bucha où l’argent, des sacs de riz, farine de manioc, chèvres et autres bétails ont été emportés par les militaires qui étaient qffectés dans cette opération dont le journaliste Joël Musavuli en a aussi été victime, une importante somme d’argent et un téléphone lui ont été ravis par ces militaires », fin de citation.

La CRDH exige au gouverneur militaire de la province de l’Ituri le relèvement sans délais de cette unité qui a déjà endeuillé plusieurs familles et responsable de plusieurs violations de droits humains dans leur milieu et à la justice militaire d’ouvrir les enquêtes sérieuses afin de dénicher les vrais auteurs pour que le plus rapidement possible, ils puissent répondre de leurs actes .

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *