dimanche, novembre 27

Sud-kivu : Des morts et des biens pillés lors des affrontements entre deux groupes armés

C’est depuis le weekend dernier jusqu’au lundi 15 mars 202 que, des détonations d’armes lourdes sont entendues, dans les hauts plateaux de Fizi, en province du Sud-kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Il s’agit des affrontements qui opposent deux groupes armés, dont les Maï-Maï Twirwaneho dirrigés par le chef rebelle Makanika. Lundi 15 mars dernier, les deux factions ont échangé des tirs aux villages Rubanda et Kawera 2, situés à 20 Km au Nord-Ouest de Minembwe Centre en territoire de fizi.

Lors de ces combats, plusieurs vaches ont été emportées par les Maï-Maï, témoignent les sources sur place. Ce même lundi, les tirs en armes lourdes et légères étaient de nouveau entendues dans les villages Rubanda et Kawera 2.

Nos sources indiquent que, les Maï-Maï pourchassaient les Twirwaneho dans la brousse où plusieurs autres vaches qui se trouvaient dans des pâturages ont été emportées.

Le weekend dernier dans les villages Kabingo et Biziba, deux militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui venaient intervenir sont tombés sur le champ d’honneur et six autres blessés par balles. Des sources locales parlent de quatre Combattants de Makanika blessés et alliés étaient blessés lors des combats à Kabingo et Kiziba. L’information est confirmée par le sous lieutenant Jérémie Meya, porte-parole de la 12ème Brigade qui alerte sur l’infiltration d’une soixantaine de combattants Twirwaneho de Makanika et ses alliés à Minembwe Centre.

Par ailleurs, l’armée congolaise annonce un bouclage systématique dans la zone pour dénicher ces infiltrés. De son côté, la société civile demande au Gouvernement congolais de renforcer la sécurité des populations et leurs biens.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *