vendredi, août 12

Sud-Kivu : des élèves Burundais et Congolais en sit-in au bureau du HCR Baraka pour réclamer leur prise en charge

Un groupe d’élèves en majorité des finalistes de camps de réfugiés Burundais de Lusenda en secteur de Tanganyika, territoire de Fizi au Sud-kivu ont quitté leur village ce lundi 28 juin 2021 en pieds pour la ville de Baraka où ils organisent une série de sit-in au Bureau du haut commissariat pour les réfugiés (HCR) et aussi de la commision nationale pour les réfugiés (CNR) pour réclamer leur prise en charge par le HCR de leurs frais scolaires.

A en croire ces élèves, depuis l’année scolaire 2020-2021, seule l’organisation Actionaid avit payé pour eux trois (3) mois de leurs frais scolaires et jusqu’à présent rien comme intervention du côté HCR pourtant chaque année leurs frais scolaires proviennent de cette organisation des nations en charge des réfugiés.

« Nous sommes venus réclamer notre droit comme les réfugiés et voilà ils nous disent de retourner dans le camp , sans une réponse favorable. Nous, nous ne montrerons pas dans leurs véhicules ici devant nous car s’ils sont incapables de répondre à nos besoins comme réfugiés, c’est mieux de nous anemer dans notre pays d’origine c’est qu’ils ne veulent pas et nous ne savons pas pourquoi. Nous sommes des finalistes, ils nous disent de se prendre nous mêmes en charge avec la somme de dix (10) USD qu’ils nous donne chaque fin du mois dans le camps comme tout le monde. D’ailleurs nous obtenons la valeur de huit (8) USD car on soutire deux (2) USD et l’argent ici ne nous arrive pas régulièrement. Notre besoin est d’étudier soit ici au congo soit qu’ils nous amène avec nos familles chez nous au Burundi s’ils sont incapables de nous prendre en charge », a dit, un manifestant sous couvert d’anonymat retrouvé au lieu du sit-in par le correspondant de rtr-beni.net.

Les responsables du HCR se sont réservés de tout commentaire car pour eux, ils avaient annoncé la non prise en charge de frais scolaires de ces réfugiés Burundais et les autochtones en début de l’année ainsi rien autre message à donner.

Vers 17 heures, deux (2) gros véhicules du HCR étaient à la disposition de ces manifestants pour qu’ils rentrent à Lusenda mais ils ont refusé et ils passent nuit en ville de Baraka.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.