jeudi, février 29

RDC : Moïse Katumbi s’exprime suite aux incidents lors de son meeting à Moanda

Le candidat président Moïse Katumbi candidat président numéro 3 s’est exprimé à la suite de la dispersion de son meeting mardi dernier à Moanda, au Kongo Central.

Dans sa casquette d’opposant, il condamne ce qui est survenu à Moanda où des blessés ont été enregistrés. Il indique qu’il suspend momentanément sa campagne dans l’espace Kasaï, comme détaille son compte X :

Au moment de quitter la terre du Kongo Central, je remercie les populations qui, tout au long de ma tournée, m’ont réservé un formidable accueil.

Les graves incidents qui ont émaillé la rencontre de Moanda démontrent la faiblesse de nos adversaires qui sont gagnés par la peur de perdre le pouvoir. Je salue toutes les personnes qui ont été victimes des violences provoquées par les criminels qui portaient les symboles d’un parti de la majorité. Les images, les tirs à balles réelles de la police, et les témoignages confirment que ces incidents ont été programmés, planifiés et orchestrés avec une volonté d’aller au crime. Dieu en a voulu autrement.

Les instigateurs des évènements de Moanda doivent être identifiés, poursuivis et sanctionnés. Afin de ne pas céder à de nouvelles provocations, je prends la décision de suspendre momentanément ma rencontre avec les populations de Kananga et de Tshikapa, depuis trop longtemps abandonnées à elles-mêmes sans eau ni électricité. Elles doivent savoir que le 23 janvier 2024, je consacrerai toutes mes forces et toute mon énergie à améliorer leur vie et celle de tous nos compatriotes. Je m’interdis d’exposer nos populations à la folie des ennemis de la liberté. Rien ni personne ne pourra jamais justifier qu’une seule goutte de sang congolais soit versée au cours de cette campagne électorale pour conserver le pouvoir.

Le 20 décembre prochain, un nouveau Congo est possible ! Il nous appartient ensemble de le vouloir en protégeant une à une nos voix obtenues bureau de vote par bureau de vote, a-t-il chuté.

Paluku D.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *