dimanche, août 14

RDC : « Le gouvernement doit se comporter à médecin pour avoir la vraie information sur son malade pour bien le soigner » (A. Kapanga)

Dans une interview accordé à rtr-beni.net, le notable de Beni, Achille Kapanga critique la communication du porte-parole des forces armées de la république démocratique du congo (FARDC) face à la situation sécuritaire dans la région de Beni, en province du Nord-Kivu et à Irumu en Ituri dans l’Est de la république démocratique du congo.

« Quand l’enfant de Beni, Oïcha, Eringeti, Mamové et ailleurs suivait les trois porte-paroles entrain de parler, l’enfant de Beni a dit que les hautes autorités, porte-paroles qui animaient la conférence de presse conjointe à Kinshasa, il s’est dit pourquoi ces autorités se comportent à gardes malades et est ce qu’elles ont réellement des vraies informations sur nous qui sommes sérieusement malades ? Donc il fallait que le gouvernement prenne cette question des vrais rapports avec tout intérêt. Le porte-parole de l’armée congolaise général Léon Kasonga devrait informer comme médecin et pas comme garde malade », a-t-il indiqué.

« Tous ceux qui sont sur place à Beni, voient une souffrance aiguë, les sangs de la population coulent tous les jours, toutes informations données par les trois porte-paroles sont plus politiques que pratiques. Moi étant qu’enfant du terrain, je demande au gouvernement d’être plus médecin que d’être garde malade pour savoir les vraies réalités du Nord-Kivu et de l’Ituri », a-t-il recommandé.

Il sied de signaler que les trois porte-paroles dont celui du gouvernement congolais, de l’armée et de la police s’étaient adressés au peuple congolais à travers une conférence de presse animée ensemble à Kinshasa en début de la semaine en cours.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.