dimanche, août 14

Beni : la situation humanitaire très déplorable dans le Bambuba kisiki

Plus d’un (1) an sans assistance humanitaire dans le groupement Bambuba-Kisiki en secteur de Beni-Mbau, qui héberge plus de quatre (4) milles déplacés de guerre.

Révélation des forces vives d’ERringeti à travers son président Kambale Musali ; qui lance un cri d’alarme aux organisations humanitaires pour qu’elles viennent en aide à ces nécessiteux.
Cet acteur des forces vives précise que, ces déplacés qui habitent dans des maisons d’accueils ; mènent une vie ardue.

«C’est tout le groupement qui vient de totaliser une année et demi sans être assisté. Les déplacés végètent, récemment nous avions enregistré quatre (4) milles huit cents (480) déplacés qui sont venus de Ndalya, Kainama, Kamungu et Otomabere, ils vivent, les uns dans des familles d’accueils et d’autres se sont déjà payés des loyers», a-t-il fait savoir.

Celui-ci, signale que, ces nécessiteux ont besoin des toutes sortes d’assistance et émet le vœu de voir, les organismes humanitaires s’y impliquer.

«Ils ont besoin de toute sorte d’aide, s’il y a ceux-là qui vont venir, nous tendre la perche, qu’ils soient la bienvenue. Nous avions contacté OCHA pour lui faire part de la situation mais nous n’avions obtenu gain de cause, car OCHA nous avait signifié que la zone est rouge, ce qui nous inquiète nous voyons des véhicules des organismes sillonnent ci et là dans notre entité et d’autres s’arrêtent à Oïcha en épargnant le groupement de Bambuba-Kisiki», a-t-il ajouté.

Plusieurs villages du territoire de Beni au Nord-Kivu et d’Irumu en Ituri se vident de leurs habitants qui fuient des attaques des rebelles ADF qui ciblent leurs agglomérations et ces citoyens congolais se dirigent vers les endroits qu’ils estiment sécurisés.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.