dimanche, novembre 27

RDC : « État de siège au Nord-Kivu et Ituri, ce qu’on attendait n’est pas encore arrivé » ( Alain Siwako)

Le deputé provincial du Nord-Kivu, élu du territoire de Beni, Alain Kasereka Siwako dit ne pas constater des avancées sécuritaires à l’Est de la république démocratique du congo en depit de l’instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri .

Le questeur de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu déplore que, Jusque là il n’y a pas une différence entre les opérations sokola 1 et l’état de siège.

Selon cette source, les moyens et stratégies sont restés les mêmes. Ce député provincial du Nord-Kivu ajoute que, depuis l’état de siège, les présumés rebelles de l’Allied Democratic Forces, ADF n’ont encore été inquiétés. Ils circulent cependant en homme libre dans les Territoires de Beni et Irumu.

Le député Alain Siwako poursuit en disant : « je croyais que dans l’état de siège il va s’agir de chercher les présumés ADF dans la brousse où ils se cachent et en finir dans un laps de temps, mais hélas, tout ce qu’on attendait n’est pas encore arrivé. Les territoires de Beni et Irumu continuent à enterrer leurs enfants ».

Ce fils du territoire de Beni dit avoir néanmoins confiance au chef de l’État qui connaît déjà toutes les réalités jadis cachées et croit qu’il faut bien réorganiser les opérations sokola 1 et mettre fin à l’état de siège qui n’est pas l’ultime stratégie, a-t-il conclu.

Kawa Ngoy Érick

Kawa ngoy

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *