vendredi, décembre 2

RDC : 26 officiers des FARDC aux arrêts pour un détournement « avéré » des fonds alloués aux ops militaires en Ituri et au Nord-Kivu

Au total, vingt six (26) officiers des forces armées de la république démocratique du congo (FARDC) sont déjà aux arrêts dans la province du Nord-Kivu et de l’Ituri pour détournement « avéré » des fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de l’état de siège.
Révélation faite ce mardi 03 août 2021 à Goma, chef lieu de la province du Nord-Kivu par Gery Gbelo, porte-parole au niveau de l’inspection générale des FARDC lors de l’arrestation de neuf officiers supérieurs qui sont pointés du doigt accusateur dans la magouille de la gestion des ressources mises à la disposition des FARDC.
« Sur instruction du commandant suprême qui avait mis des fonds publics à la disposition des FARDC pour l’accompagnement de leur mission régalienne. Il s’avérait qu’il y a eu des magouilles raison pour laquelle dans ses attributions, l’inspection générale de l’armée a le pouvoir de contrôler la gestion rationnelle des différentes ressources qu’on met à la disposition des forces armées. D’où vingt six officiers militaires sont aux arrêts et mis à la disposition de l’auditorat militaire », a-t-il dit.
Rappelons que parmi les officiers arrêtés figurent six de Beni, onze de Bunia et neuf de la ville de Goma.
La rédaction
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *