dimanche, août 14

Probable pollution d’eau par les ADF à Beni/Kasindi : la sécurité renforcée au captage

La population du groupement Basongora, secteur de Rwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu vit dans une psychose. Cela est dû à une rumeur dont l’origine ne pas connue, qui s’y est répandue depuis le weekend sur une probable pollution ( empoisonnement) de l’eau à partir des captages par les rebelles de forces démocratiques alliées (ADF).

Aussitôt alerté, le comité local de sécurité de Kasindi s’est réuni avec les composantes des forces vives dans temple de l’église de la 8ème CEPAC, lundi 12 juillet. C’est dans le but d’élaborer un plan de prévention contre cette menace et rassurer la population éprise de panique.

Le secrétaire administratif de la commune rurale de Kasindi, Gabriel Kahiwa, a rassuré que la sécurité a été renforcée aux captages et les mesures pour étouffer cette menace ont été arrêtées. Il a par cette occasion inviter la population à la vigilance et à dénoncer toute suspicion.

De son côté, le présiden de la société civile dans le groupement de Basongora, Mbusa Kapepya Ngali, a appelé la population de rester sereine et à ne pas céder à la panique. Il demande que la collaboration soit renforcée avec les services de sécurité.

Serge Mulimani

Partager

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.