dimanche, août 14

Présidence de la CENI : « Les confessions religieuses ont des divergences mais ne sont pas divisées non plus séparées » (Dodo Kamba)

Après être reçu mercredi 28 juillet 2021 par le président de l’Assemblée nationale, le prophète Dodo Kamba qui conduisait la délégation de certains religieux a affirmé que pour la désignation des candidats nouveaux animateurs du bureau de la commission électorale nationale indépendante (CENI) les confessions religieuses ont des divergences mais ne sont pas divisées non plus séparées.

Dans une vidéo publiée sur la page Twitter de l’Assemblée nationale le même mercredi 28 juillet courant, Dodo Kamba, président des églises de réveil au Congo (ERC) a ajouté que, il faut savoir qu’il est très tôt de juger un quelconque religieux d’être tribal et que l’on ne peut établir les choses sur une telle ligne.

« Vous savez que le président de l’Assemblée nationale, est un homme de paix et il nous a exhorté autour de la paix. On a échangé au tour de l’unité que nous prônons dès le début. Je vous avais dit qu’on reste unis et on ne sera jamais divisé mais la divergence, il peut y avoir, c’est ça la règle de la démocratie. On est ensemble et jusque là, je dis qu’on est ensemble et nous donnons encore la chance qu’on puisse regarder dans la même direction comme on l’avait promis tout au départ », a-t-il déclaré.

Pour rappel mardi 27 juillet dernier, la conférence épiscopale nationale du congo (CENCO) et l’église du Christ au Congo (ECC) ont affirmé avoir suspendu leur réunion, le temps pour eux de réexaminer en profondeur une candidature supposée à problème qui venait d’être choisie par d’autres confessions religieuses.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.