jeudi, décembre 1

Pénurie d’eau dans certains quartiers de Beni : La REGIDESO avance les raisons

L’eau devient de plus en plus rare en ville de Beni au Nord-Kivu.
Cette denrée alimentaire ne coule presque plus dans certains robinets des certaines bornes fontaines de Beni. Les habitants s’en plaignent suite à cette situation qui risque de les exposer aux maladies d’origine hydrique.
La réponse de la REGIDESO
Le chef de centre de la REGIDESO Beni affirme que cette situation serait due à la sécheresse, aux pannes de certains moteurs et à l’insolvabilité des certains abonnés.
Il l’a dit mercredi 4 août 2021, au maire policier, commissaire supérieur principal Muteba Kashale Narcisse, qui a effectué une descente dans deux sites de la REGIDESO pour bien cerner la question. L’autorité locale a appelé ses administrés au calme tout en rassurant que la question sera décantée.
En dépit de cette pénurie d’eau, selon le commissaire supérieur principal, Muteba Kashale Narcisse la REGIDESO fournit graduellement de l’eau à la population. Il rappelle à certains abonnés insolvables d’aller honorer leurs factures à la REGIDESO.
« Nous vivons avec la population elle est entrain de se lamenter chaque jour qu’il y’a pas de l’eau. C’est comme ça que j’ai invité le directeur de la REGIDESO et nous avons fait un tour en commençant par Kalongo où je voulais personnellement m’enquérir de la situation pourquoi cette lamentation alors le directeur venait de m’expliquer qu’il y’a deux problèmes. Le premier c’est le problème du climat il ne pleut presque pas c’est ce qui fait que l’eau qu’on tire de la centrale n’arrive pas à être fournie à tout le monde alors en venant ici nous avons constaté aussi un problème parce qu’il y’a un moteur qui est en panne qu’on doit réparer alors ça demande des moyens on doit l’amener à Goma donc il y’a un grand travail à faire. Le deuxième problème c’est la situation du gazoil nous avons des générateurs qui demandent beaucoup plus de gazoil. Je demande à la population et à tout le monde nous devons payer nos factures pour que l’eau ne manque parce que si on ne paye pas les moteurs ici risquent de s’arrêter et on aura une grande pénurie d’eau,… », a expliqué le maire Policier, Muteba Kashale Narcisse.
JK
Partager

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *