dimanche, juillet 14

Nord-Kivu : un corps sans vie traîne dans la morgue à Oïcha


Un corps sans souffle de vie reste gardé à la morgue de l’hôpital général de référence d’Oïcha, chef lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu, depuis bientôt 5 jours.

Ce corps qui serait d’un civil, figure parmi les victimes des massacres perpétrés par les rebelles d’Allied Democratic Forces, ADF dans les brousses de Tandika, Kukutama et environs, des villages situés en groupement Batangi- Mbau dans le secteur de Beni- Mbau, territoire de Beni.

L’administrateur gestionnaire de la morgue qui livre la nouvelle mercredi 09 février 2022, indique que ce corps d’un homme d’une cinquantaine d’années avait été amené à ce lieu par les membres d’une famille qui le confondait à leur père.

C’est après que le père supposé tué dans la même zone est sorti de sa cachette, que cette famille se rendra compte que la dépouille déposée à la morgue était d’une autre personne.

Cette famille qui venait de mettre le corps dans un cercueil et qui se préparait à l’accompagner à sa dernière demeure près de Butembo, a abandonné ce corps aux gardiens de la morgue qui ne savent maintenant sur quel saint se vouer.

Tout en demandant aux autorités compétentes de prendre des dispositions idoines pour un enterrement digne de cet homme dont l’identité reste inconnue, l’hôpital général de référence d’Oicha demande aux familles qui ont jusque là du mal à avoir les nouvelles des leurs membres et qui se retrouverait dans les zones, de se précipiter à venir se renseigner auprès de son service mortuaire.

Bradeau Nganga Victor

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *