dimanche, novembre 27

Nord-Kivu : Robert Seninga rejette les accusations de ses détracteurs

Le président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga rejette en bloc les accusations des personnes animées d’une mauvaise volonté qui annonçaient son arrestation.

L’honorable Robert Seninga Habashuti n’a pas été arrêté contrairement à certaines langues qui versent dans les médias en ligne et réseaux sociaux les faussetés contre cette respectueuse personnalité de la province du Nord-Kivu qui est libre et demeure au service de la nation.

Cette figure emblématique de l’Assemblée Provinciale du Nord-Kivu , était plutôt dans les locaux de l’auditorat militaire jeudi 20 mai 2021 sans y être arreté.

Il serait soupçonné d’avoir été en contact avec des groupes armés, et avoir des informations nécessaires sur le trafic des minerais en provenance des territoires miniers de Masisi occupés par des rebelles d’où, il s’est acquitté de son noble devoir d’eclairer la lanterne de l’appareil judiciaire.

Pendant l’État de siège au Nord-Kivu et en Ituri, les deux provinces sont donc gérées par des militaires et policiers, ce qui permet ainsi la clarification vite au tour de ce dossier, chose faite humblement par le président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Robert Seninga était à l’auditorat comme un modèle qui montre le chemin à suivre par toute personne ayant une information pouvant faciliter la restauration de la paix dans la province en faveur de la quelle il se bat jour et nuit.

Selon son secrétaire particulier contacté par Zachée Mathina, l’homme est libre et n’avait pas été arreté.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *