vendredi, décembre 2

Nord-Kivu : L’escorte des véhicules par des militaires sur la route Beni-Kasindi divise l’opinion

Aucune résolution claire n’a été prise au cours de la réunion, tenue, dimanche 28 mars 2021, à Beni, province du Nord-Kivu entre les forces vives et les responsables de l’appareil sécuritaire dont le commandant des opérations SOKOLA 1, le Maire intérimaire de Beni, Muhindo Bakwanamaha et l’administrateur du territoire, Donat Kasereka Kibwana.

Ces différents groupes ont échangé autour de la situation sécuritaire, qui prévaut dans la région, après la tuerie de six civils, mercredi 24 mars 2021, sur la route Beni-Kasindi.

Selon le président de la société civile de Beni, Kizito Bin hangi, les chauffeurs ont désapprouvé la mesure d’escorter les véhicules, par les militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). A en croire, un chauffeur qui s’est exprimé sous anonymat à la rédaction de www.rtr-Beni.net, cette mesure peut davantage insécuriser les usagers de ce tronçon routier, qui sont de plus en plus, la cible des rebelles.

Le commandant des opérations SOKOLA 1, général major Péter Cirimwami affirme que l’armée est entrain de peaufiner les stratégies afin de sécuriser la population dans les agglomérations et sur les différentes routes. Cet officier a sollicité l’accompagnement de la population pour mettre un terme à la rébellion ougandaise de l’Adf.

La société civile continue à appeler la justice à ouvrir une enquête sérieuse afin de retrouver les auteurs de la récente attaque, qui a endeuillée, la région.

Par ailleurs, cette structure citoyenne a levé, ce même dimanche 28 mars 2021, les trois journées de deuil, pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité dans la région. Ce lundi, la ville reprend petit à petit son engouement économique.

Rédaction

Partager

1 Comment

  • Rumaliza

    Je ne suis pas d’accord avec le général cirimwami quand il dit l’accompagnement des la population toutes ses attaques se font après alerte de la population mais négligence de l’armée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *