vendredi, juillet 12

Nord-Kivu : “Les députés nationaux et provinciaux de Beni ont 72 heures pour arriver dans leurs bases électorales” (Synergie des mouvements citoyens)

Dans un communiqué numéro 001/MC-GP/BENI/2022 dont nous avons reçu une copie, la synergie des mouvements citoyens et groupes de pression de Beni a déprime abord déploré l’escalade de l’insécurité dans la région de Beni depuis 2014 qui a embrasé petit à petit les territoires d’Irumu et Mambasa en Ituri.

Elle a également, déploré la mort d’un manifestant tué le lundi 24 janvier 2022 en ville de Beni par les éléments de la police nationale congolaise, PNC au cours d’une altercation avec les manifestants membres de cette synergie qui exigeait la fin de l’état de siège dans les provinces concernées par cette mesure spéciale.

Dans ce communiqué, cette synergie exigeait aussi, la descente des députés qui sont encore à Kinshasa ou Goma pour leur faire part des situations aux hémicycles.

Tous les députés sont appelés à se présenter à Beni au plus tard lundi 07 février prochain, où ils auront à rencontrer toutes les couches de la jeunesse de Beni au stade de football situé au quartier Ngongolio, cellule Kangaembi à 15 heures.”, peut-on lire dans ce communiqué tout en menaçant : “Un député qui s’hasardera à boycotter ce cris d’alarme de ses électeurs pourra alors rester à Kinshasa ou à Goma pour toujours car leurs électeurs meurent chaque jour tués par des ennemis de la paix. Nous sommes vos électeurs et on a besoin de vous ici pendant ce moment dure.”

Fred Mastaki Rex

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *