mardi, août 9

Nord-Kivu : Examen d’État, le parlement des jeunes de la partie nord de la province se prononce (déclaration)

Le parlement des jeunes de la partie nord de la province du Nord-Kivu est très ravi du lancement, ce lundi 12 juillet 2021, des épreuves d’examens d’État hors session sur tout l’ensemble de la République Démocratique du Congo en général et de la Province du Nord-Kivu en particulier.
Ravi d’être a presqu’a la fin de l’année parce qu’une étape du calendrier scolaire dont l’arrivée était incertaine au vu de l’actuel contexte sécuritaire et sanitaire dans la région.

Ainsi, les remerciements du Parlement des Jeunes s’adressent à l’Éternel Dieu le Tout-puissant Maître des temps et des circonstances, aux enseignants et Autorités scolaires, aux Parents et aux élèves pour cette étape qui sera franchie.
Tout n’a pas été rose et facile pendant cette année scolaire 2020-2021 caractérisée par des secousses et turbulences sécuritaires et sanitaires qui ont perturbé le calendrier scolaire.
Mieux vaut la fin que le début, dit-on.

A la veille de la date du début des épreuves hors session qui annoncent presque la fin de l’année scolaire 2020-2021, le parlement de jeunes de la partie nord de la province du Nord-Kivu demande:

  1. Aux parents:
    De s’acquitter de leur devoir, celui de payer les frais scolaires et de participation pour leurs enfants; afin,de leur permettre de jouir de leur droit à l’éducation.
  2. Aux enseignants:
    De bien jouer leur rôle d’encadrement; afin, que ces enfants réussissent et retrouvent leur seul héritage immuable.
  3. Aux autorités scolaires:
    De reconnaître d’avance que, pendant ces examens, plusieurs lacunes seront observées chez les apprenants au motif que l’année scolaire 2020-2021 a été écourtée à la suite des menaces sécuritaires et sanitaires.

Le parlement des jeunes reconnait aussi que cette année scolaire n’a pas été facile autant que les années antérieures.

Cela étant, le parlement des jeunes en appelle à la conscience des élèves pour prendre en considération les épreuves qui démarrent ce lundi, pour couronner leur carrière scolaire.
Le souhait du parlement des jeunes le plus ardent, est que ces évaluations se passent dans la quiétude la plus totale.

Aux élèves, le parlement dit: l’impossible n’est pas cette année scolaire.
Avec la grâce de l’Éternel, la réussite est certaine et vous aurez vos diplômes.
Cependant, le parlement des jeunes grand nord prêche la méritocratie.

Pour le parlement des jeunes de la partie nord de la province,
Jules Mathe, émissaire provincial adjoint

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.