jeudi, juin 20

Nord-Kivu : des violents combats FARDC-M23 se poursuivent à Rugari et Kisigari

Des violents affrontements entre les militaires congolais des forces armées de la République démocratique du Congo, FARDC et les rebelles du M23 se sont poursuivis jeudi 27 janvier 2022. Ils s’agit des affrontements qui ont éclaté depuis lundi 23 janvier de l’année en cours dans les groupements Rugari et Kisigari, dans le territoire de Rutshuru, province du Nord-Kivu.

Depuis mercredi dernier, les forces armées de la RDC pilonnent les positions de ces assaillants à partir de Kibumba. Mais aucun bilan de ces affrontements n’a été révélé par l’armée congolaise, le porte-parole des opérations Sukola2, Colonel Ndjike Kaiko Guillaume promet le livrer ultérieurement mais confirme que quelques entités, qui étaient déjà occupées par les assaillants ont été récupérées.

Ces affrontements ont provoqué un déplacement de la population vers des endroits sécurisés. Les organisations de la société civile parlent d’au moins six (6) villages qui se sont vidés de leurs habitants, nombreux ont fuis jusqu’à Rugari-Centre. Les activités socio-économiques y sont paralysées, ce qui rend plus dure la situation humanitaire de ces déplacés qui vivent dans une précarité, car ayant tout abandonnés dans leurs maisons.

Fred Mastaki Rex

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *