vendredi, août 19

Massacres en Ituri : une « journée de deuil » ce jeudi en mémoire des victimes

La Convention pour le respect des droits humains (CRDH) décrète, jeudi 4 mars 2021, une « journée de deuil » en mémoire des victimes des massacres, attribués aux combattants d’Allied Democratic Forces (ADF), dans le territoire d’Irumu, province de l’Ituri, au Nord-Est de la RD Congo.

Selon le coordonnateur de cette Organisation non gouvernementale des droits de l’homme (ONGDH), la population doit sécher toutes les activités ce jour pour rendre hommages aux illustres disparus.

À en croire Christophe Munyanderu, marché, boutiques et kiosques doivent être fermés au cours de cette journée de méditation.

« Nous allons compatir avec les familles qui ont perdu les leurs. Nous allons pleurer nos compatriotes, frères, amis et connaissances, tués par ces rebelles ADF à Ndalya, Badibongo Siya, Mambelenga, et nos 46 pygmées qui étaient tués à Masini », a-t-il expliqué.

Pour rappel, une attaque rebelle attribuée, mardi 2 mars dernier, aux ADF a coûté la vie à 10 civils, dont une femme. Au cours de cette incursion, 4 assaillants ont été abattus par des jeunes locaux qui ont réussi à récupérer 3 armes en feu.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.