dimanche, mars 3

Les élus de l’AFDC-A sont invités à la discipline, à la loyauté, à la fidélité et au respect de leur engagement (B. Lukwebo)

Les députés nationaux, provinciaux et conseillers communaux élus aux législatures du 20 décembre dernier au sein de l’AFDC-A chapeauté par le professeur docteur Modeste Bahati Lukwebo sont invités à la discipline, à la fidélité, à la loyauté ainsi qu’au strict respect de leurs engagements.

L’autorité morale de ces deux regroupements, Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés « AFDC-A et AEDC-A » a rendu public cette instruction mercredi 24 janvier 2024 à Kinshasa, capitale congolaise. Tout en présentant ses sincères félicitations aux députés nationaux, provinciaux et conseillers municipaux élus le 20 décembre 2023 au sein de ces regroupements, le professeur docteur Modeste Bahati Lukwebo a également souhaité à ces élus un fructueux mandat à ces élus du peuple.

Dans son message, Modeste Bahati Lukwebo a également rassuré chacun et chacune d’entre ces élus de sa détermination de préserver les intérêts supérieurs de ces deux organisations politiques dont l’AFDC-A et l’AEDC-A mais également l’intérêt du peuple Congolais.

Il a cependant découragé le mauvais comportement affiché par certains élus qui se laissent déjà emportés par des mauvais vents en acceptant des promesses fermes de corruption en prévision de l’élection des gouverneurs, senteurs , maires de villes et bourgmestres ; d’où son appel aux députés à la discipline, à la fidélité, à la loyauté et au respect de leurs engagements.

« A l’aube de cette législature, je me dois de rappeler à tous nos élus qu’ils sont invités à la discipline, à la fidélité, à la loyauté et au strict respect de leurs engagements en résistant à toute forme de sollicitation extérieure et à toute alliance ou négociation. Je suis surpris d’apprendre que, à peine élus, certains camarades se font soudoyer tandis que d’autres acceptent des promesses fermes de corruption en prévision de l’élection des gouverneurs, senteurs maires de villes et bourgmestres « , peut-on lire dans ce document.

À lui d’ajouter : « Ces faits graves les exposent à des sanctions sévères pouvant nous amener à exécuter les actes d’engagement signés lors de la validation des candidatures ».

Le professeur docteur Modeste Bahati Lukwebo, veut voir ses regroupement politiques faire la différence avec les autres en rompant avec les mauvaises pratiques du passé. C’est pour cette raison qu’il appelle ses camarades à ne pas « être pressés car selon lui, la richesse arrive lorsque Dieu le veut ».

Il fait savoir que seule l’autorité morale ou ses représentants mandatés ont le pouvoir de négocier ou de nouer des alliances pour le bon avancement des leurs regroupements. Et pour une bonne évolution de ces organisations politiques, Modeste Bahati Lukwebo fait savoir qu’un séminaire de mise à niveau et de bonne conduite sera organisé à Kinshasa dans les jours à venir à l’intention des élus de ces deux regroupements politiques.

Tsongo Kamala Bin-Phlégon

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *