jeudi, juin 13

Kinshasa : la réaction des USA au sujet des agressions des manifestants par les forces de sécurité Congolaise

Les Etats-Unis d’Amérique à travers son ambassade en RD Congo disent être préoccupés par les indications d’un usage disproportionné de la force par les forces de sécurité en réponse aux manifestations à Kinshasa, le Samedi 20 mai 2023, y compris l’agression d’un mineur.

A en croire la déclaration de son ambassade de la RD Congo confiée à des médias dont la copie est parvenue à rtr-beni.net, l’engagement des Etats-Unis d’Amérique en faveur du droit de réunir, de la liberté d’expression et de la liberté de la presse est inébranlable, ces droits sont le fondement d’une démocratie saine. Les Etats-Unis d’Amérique soutiennent le droit du peuple Congolais à manifester pacifiquement pour exprimer ses préoccupations et ses aspirations.

Les Etats-Unis d’Amérique soulignent l’importance d’exercer ces droits de manière pacifique. Pour clore, les USA saluent l’engagement rapide du gouvernement de la RD Congo à identifier et à détenir les agents de sécurité responsables d’un usage disproportionné de force et accueillent l’affirmation par le ministre des droits humains de l’importance de la justice pour les victimes de violations des droits de l’homme.

Rappelons que, samedi 20 mai dernier, quatre (4) partis de l’opposition dont : ECIDé, Ensemble pour la République, LGD et ENVOL manifestaient contre la mauvaise gestion de Félix Tshisekedi tshilombo, président de la République. Par ailleurs, l’UDPS qui est le parti présidentiel manifestait à son tour pour soutenir le président Félix Tshisekedi. Au cours de ces manifestations, certains éléments de la police et un groupe de gangs avaient commis des actes de violations des droits humains à l’encontre des manifestants de l’opposition, c’est notamment les agressions, des blessures, les arrestations arbitraires aussi l’utilisation de l’usage de lacrymogènes pour disperser les manifestants qui, selon l’autorité urbaine n’avaient pas respecté leur itinéraire donné.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *