vendredi, août 12

Ituri : la NSCC voit le jour à Mambasa sous l’initiative du défenseur judiciaire John Vuleveryo

Lancement mercredi 02 juin 2021 à Mambasa dans la province de l’Ituri d’une nouvelle structure de la société civile dénomée : « Nouvelle Société Civile Congolaise « .

L’ information est contenue dans une lettre ouverte adressée à l’autorité locale et dont une copie a été réservée à la rédaction de rtr-beni.net. John Vuleveryo qui en est le coordonateur souligne que, les activités de cette structure citoyenne vont démarrer effectivement le vendredi 04 Juin 2021 sur toute l’étendue du territoire de mambasa.

« Bien entendue la nouvelle société civile congolaise n’est pas en sa prémière naissance en République Démocratique du Congo (RDC). C’est tout d’abord une structure qui a commencé depuis longtemps en 2009 et a déjà obtenue sa personnalité juridique. Jusque là, nous sommes à kinshasa et aujourd’hui il a plu aux autorités provinciale de cette structure de pouvoir aussi bien permettre en ce que cette structure puisse s’épanouir même atteindre notre territoire de Mambasa. Et des objectifs, il y en a plusieurs parmi lesquels nous pouvons citee en titre d’exemple en cela la population doit s’entendre, c’est de mener des plaidoyers pour la promotion du bien être intégral et à l’intérêt de la population. Donc voilà un peu en quoi nous devons lutter pour permettre en ce que comme depuis toujours la population doit être au centre de son développement, nous de même, nous devons faire en sorte que nous puissions atteindre nos objectifs la population doit être au centre de celui-ci « , a renchéri le défenseur judiciaire John Vuleveryo.

Tout en demandant à la population et aux autres organisations non gouvernementales et autres associations sans but lucratif de se joindre à la NSCC, John Vuleveryo établit une nette différence entre la Nouvelle Société Civile Congolaise et autres structures similaires à tel point que, dans celle-ci, un individu peu s’adhérer sans trop de doute.

La redaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.