mardi, août 9

Ituri : insécurité à Mambasa, voici la proposition de la CRDH pour éradiquer ce phénomène

Face à la recrudescence de l’insécurité caractérisée par les différentes attaques contre les civils du territoire de Mambasa en province de l’Ituri, la convention pour le retard des droits de l’homme (CRDH), antenne de la place suggère à ce que, les militaires qui sont affectés à la garde des sujets chinois qui exploitent illicitement de l’or de renforcer la sécurité des civils.

D’après, John Vuleveryo, chef d’antenne adjoint de cette structure de défense des droits humains dans cette partie du territoire de Mambasa, il y a environ une semaine, plusieurs différentes localités de la chefferie des Babila-Babombi sont victimes des incursions de rebelles des Forces Démocratiques Alliés (ADF).

Le cas le plus récent est celui enregistré mercredi 12 mai 2021 où les villages Sambango, Masana et Ngaka en ont été avec un bilan provisoire de sept (7) civils tués et quatre (4) maisons incendiées sans compter le pillage systématique des biens de la population.

C’est ainsi que, la CRDH suggère que, les militaires des forces armées de la république démocratique du congo (FARDC) commis à la garde des sujets chinois soient déployés en chefferie de Babila-Babombi pour renforcer l’effectif très réduit qui est engagé à sécuriser la population dans cette région de la province de l’Ituri.

Mathe Ngovoka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.