dimanche, mai 19

Ituri : 3 jours ville morte, un appel de la société civile après le massacre des déplacés dans un site

Aussitôt informé du carnage des déplacés dans un site de déplacés de guerre en territoire de Djugu, la société civile de l’Ituri s’est reunie en urgence pour un point commun dans l’ensemble pour présenter le bilan de 56 décès dont 18 enfants et 65 blessés graves y compris des dégâts énorme lors de cette attaques.

Prenant la parole Monsieur Dieudonné Lossa devant la presse, a révélé que plusieurs recommandations en urgence ont été au rendez-vous dont la présence du chef de l’État, le ministre de la défense et le chef d’état major pour évaluer la situation sur terrain.

Signalons qu’à partir du jeudi 03 jusqu’au 05 février 2022 aucune activité ne sera opérationnelle vu que c’est le cinquième cas de cibler des camps des déplacés dont celui de Hivo à Drodro il y a moins de trois (3) mois.

Léon Mungwana

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *