dimanche, mai 19

Ituri-Massacres d’une cinquantaine des civils à Bule: Jonas Kasimba condamne et demande à l’État de rétablir son autorité à Djugu

Très consterné, l’un des notables de l’Est de la République Démocratique du Congo, Jonas Kasimba condamne les massacres des hommes, femmes et enfants transformés en déplacés de guerre dans leur pays propre. Il a écrit avec beaucoup de peines et douleurs le mercredi 02 févier 2022 sur son compte tweeter.

L’homme d’affaires Jonas Kasimba très engagé dans la recherche de la paix en RDC demande à l’état congolais de rétablir son autorité sur les zones en danger en protégeant les civils qui semblent être sans abris à Bule, territoire de Djugu en province de l’Ituri

Pour rappel, le mercredi 02 févier la société de l’Ituri a présenté un bilan provisoire de 56 décès dont 18 enfants et 65 blessés graves y compris des dégâts énormes dans un camps des déplacés en territoire de Djugu.

Il sied de signaler que ce massacre qui cible les camps des déplacés est le cinquième dont celui de Hivo à Dridro il y a moins de trois (3) mois.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *