dimanche, août 14

Ituri : 2 sites miniers spoliés par l’entreprise chinoise « Kimia Mining » à Bafwakoa

La population du groupement de Bafwakoa en territoire de Mambasa, province de l’Ituri et la coopérative minier des exploitants artisanaux au Congo-Est COOMEACE dénoncent la spoliation de deux (2) sites miniers par “Kimia Mining” appartenant à la famille régnante du groupement Bafwakoa.

Une année presque, les habitants de cette partie de l’Ituri ont constaté l’installation des plusieurs machines d’exploitation de l’or dans les sites miniers notamment Talisa Lokele et Talisa Lokele Mabele Riche alors les propriétaires de ces sites se sont déjà adhérés à la coopérative COOMEACE qui a un agrément ministériel.

De son côté, Ambido Bambinota Charles chef de la famille régnante du groupement précité fustige la manière dont Kimia Mining s’est installé en utilisant les militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) lourdement armés et celà sans pourtant obtenir l’accord ni de la coopérative moins encore de la communauté locale.

« Nous avons été surpris de voir la société Kimia Mining appartenant aux étrangers Chinois commencer à exploiter de l’or par force dans nos deux sites dont Talisa Lokele et Talisa Lokele Mabele riche alors que nous n’avons jamais eu aucun cahier de charge avec cette Société étrangère. Cette société utilise des militaires commis à sa garde pour empêcher tout mouvement de la population vers les sites d’exploitation minière », indique-t-il.

Cette autorité coutumière demande l’intervention des autorités compétentes avant que les pires n’arrivent tellement que cette société Chinoise n’a jamais réalisé aucun projet de développement dans son entité, alors elle n’a qu’à dégager de son groupement, poursuit-t-il.

Outre cette dénomination et accusation, aucune réaction de Kimia Mining malgré touts les efforts de la rédaction de rtr-beni.net et donc nous y reviendrons.

Glorichev

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.