jeudi, août 11

Insecurité dans l’Est de la RDC : la Chine dément le soutien de l’entreprise Xingxing aux terroristes du M23

Dans une déclaration du porte-parole l’ambassade de la république populaire de Chine rendue public mercredi 06 juillet 2022, dément des « rumeurs » qu’il qualifie d’absurde sur les réseaux sociaux selon lesquelles la société Chinoise Xingxing Group a fourni au groupe terroriste M23 des équipements militaires.

« … Nous avons remarqué dans certains réseaux sociaux des rumeurs absurdes selon lesquelles la société Chinoise Xinxing Group a fourni au groupe rebelle M23 des équipements militaires. »

L’Ambassade de Chine tient à souligner que la Chine respecte strictement les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies en particulier l’embargo sur la fourniture des armes aux groupes armés anti-gouvernementaux dans l’Est de la RD Congo.

« Aucune entreprise Chinoise n’est autorisée à nouer des contacts avec les groupes armés locaux. Dans leurs échanges commerciaux légaux, les sociétés Chinoises d’armement
exigent toujours la certification de l’utilisateur final auprès de leurs clients, et veille à la conformité de l’usage des équipements par rapport à cette
certification, »
s’est-il blanchi.

La Chine dit entretenir des bonnes relations avec la République démocratique du Congo.

« …Ami de longue date et partenaire fiable de la RDC, la Chine soutient fermement la RD Congo dans la préservation de sa souveraineté, de son intégrité territoriale et de sa sécurité nationale. Elle n’a jamais, et ne fournira jamais, d’armes ou d’équipements militaires aux groupes armés illégaux sur le territoire congolais. »

Il faut noter, la République démocratique du Congo a depuis plusieurs mois, accusé la république Rwandaise de soutenir les terroristes du Mouvement du 23 Mars, auteurs de plusieurs actes criminels dans les territoires de Rutshuru et Nyiragongo au Nord-Kivu.

Fred Mastaki Rex

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.