dimanche, novembre 27

Insécurité à Beni : « Il y a deux parties en conflit où l’une cherche toujours à infiltrer l’autre » (Lt A. Mualushayi)

Le lieutenant Antony Mualushayi, porte-parole des opérations militaires Sukola 1 grand Nord reconnaît que les services de sécurité et la population sont tous infiltrés par l’ennemi des forces démocratiques alliées, ADF qui insécurise la région de Beni en province du Nord-Kivu dans l’Est de la république démocratique du congo.

Il l’a dit mardi 06 juillet 2021 devant la presse tout en indiquant que, les forces armées de la république démocratique du congo (FARDC) ont déjà réussi à infiltrer les ADF car certains d’entre eux sont entrain d’être dénichés et soumis aux services compétents.

« Ce n’est pas une information et ce n’est pas la première fois. On a toujours dit que ça soit du côté services de sécurité ou que ça soit du côté population, l’ennemi cherche toujours de nous infiltrer. Alors nous aussi étant que l’armée, nous avons infiltré les ADF et ce n’est pas la première fois mais aussi ce n’est pas même important que je vous dise ça. Mais retenez que encore il y a deux parties en conflit où l’une cherche toujours à infiltrer l’autre », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs appelé la population à la collaboration avec les services de sécurité pour bouter hors d’état de nuire l’ennemi commun qui est l’ADF.

Mathe Ngovoka

Partager

1 Comment

  • Si depuis 7ans de massacre ou etiez vs à denicher le fardc complices?? Qui est fort entre population et fardc à mettre terme au genocide Beni? Memes annonçons negligence fardc de Tuez les Innocents peuples nandes vous dites on est mauvais?! Frdc ou civils doivent etre pendu aux publique car monusco est incluse de complicite achat de parties humaines…Laissons de blagues une guerre veritablement d,un president qui tue ses electeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *