vendredi, août 12

Découverte répétitive de bombes à Beni : « L’ennemi a l’objectif de créer la psychose au sein de la population » (Armée)

Suite aux explosions répétitives des bombes artisanales en ville de Beni, province du Nord-Kivu, les forces armées de la république démocratique du congo (FARDC) estiment que, l’ennemi veut créer une psychose au sein de la population.

Antony Mualushayi, porte-parole des opérations militaires Sukola 1 grand Nord indique que, parfois il y a des bombes artisanales qui sont réelles et d’autres ne les sont pas mais qui vise à faire croire à la population que l’ennemi est fort plus que son armée.

« Il y a parfois des bombes réelles et des explosifs imaginaires justement dans l’objectif de créer la psychose au sein de la population et c’est ça le mode du terrorisme. J’ai toujours dis que le terrorisme vise à créer la panique dans la population. Ces explosifs veulent donner un message fort à la population que les ennemis existent et que ils sont entrain de poser des bombes. L’essentiel pour nous, c’est d’expliquer à notre population que ça soit une bombe réelle ou pas il ne faut pas toucher mais ce qu’il faut faire c’est d’alerter. Il ne faut pas paniquer car le premier ennemi de l’homme, c’est la peur », a-t-il dit.

C’est ainsi que, A. Mualushayi félicite la population de Beni car depuis les cas de répétition de découverte des engins de guerre, cette dernière est entrain d’alerter ce qui est déjà un signe fort.

Mathe Ngovoka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.