dimanche, mars 3

Haut-Katanga : l’ACAJ condamne la destruction du siège de l’UDPS de Kashobwe et demande que les auteurs soient poursuivis

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) se dit très inquiète par la destruction du siège du Parti politique « Union pour la Démocratie et le Progrès Social » (UDPS), perpétrés à Kashobwe, Territoire de Kasenga, dans la Province du Haut-Katanga, par des personnes non autrement
identifiées.

Face à la récurrence de ces actes d’intolérance politique dont l’objectif vise certainement à s’attaquer au vouloir-vivre collectif patiemment construit depuis la nuit de temps par les vaillants pionniers de la souveraineté tant nationale, qu’internationale, l’ACAJ exprime sa profonde condamnation.

C’est pourquoi, dans son communiqué rendu public vendredi 05 décembre, elle engage le gouvernement à prendre des dispositions urgentes pour faire échec à cette nouvelle stratégie de combat politique consistant en la destruction des permanences des Partis politiques adverses, en cas de divergence.

Mais aussi l’ACAJ demande au gouvernement de prévenir des actes similaires et susceptibles d’être dupliqués par d’autres délinquants ailleurs, sur le territoire national.

Par ailleurs il doit rechercher, arrêter et déférer devant les juridictions compétentes les commanditaires et auteurs présumés de ces actes d’une sauvagerie sans commune mesure en démocratie.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *