jeudi, août 18

Criminalité à Beni : la société civile exhorte les services de renseignements à dénicher les assaillants

La Coordination urbaine de la Société civile de Beni dénonce la recrudescence de la criminalité à Beni, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la RD Congo.

Dans un communiqué de presse publié dimanche 2 mai 2021, son président Kizito Bin Hangi évoque et condamne la tuerie par balle de Sheikh Ali Amin la soirée de samedi 1er mai, au quartier Kasabinyole, commune de Ruwenzori et celle d’un militaire des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) vendredi 30 avril dernier, au quartier Mabolio, dans la commune de Bungulu.

Cet activiste des droits humains exige l’ouverture des enquêtes pour dénicher les auteurs ces 2 cas d’assassinat. Kizito Bin Hangi demande aussi aux services de sécurité de dénicher les « infiltrés et les ennemis » qui se baladent paisiblement dans la ville.

Cet activiste des droits humains insiste sur la vigilance de la population qui doit dénoncer les auteurs de l’insécurité à Beni. À l’en croire, les habitants doivent rester toujours clairvoyants, car les ennemis circulent au sein de la ville de Beni.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.