vendredi, mai 20

Conférence interprovinciale tenue à Lubumbashi : Guershom Kahebe pointe du doigt accusateur le gouvernement Congolais d’être à la base du flux massif des Kasaïens vers le Haut-Katanga

Il y a plusieurs mois, on a constaté les flux massifs des Kasaïens vers le Haut-Katanga. Ce qui crée un conflit entre les Katangais et Kasaïens.

Guershom Kahebe, pointe du doigt accusateur le gouvernement Congolais d’être à la base de cette situation qui risquerait d’opposer ces communautés. Il a dit samedi 14 avril 2022 à la radio France internationale Swahili.

Pour lui, le gouvernement Congolais devrait plutôt créer des entreprises et multiplier les emplois en faveur des jeunes pour ainsi limiter les mouvements des populations vers des endroits où ils supposent vivre du bonheur.

Ce fils de Beni vivant aux États-Unis dénonce le comportement du pouvoir en place qui semble condamner le tribalisme pendant que c’est ce dernier qui vaudrait l’instaurer à travers des nominations d’une seule communauté à des postes stratégiques sur l’ensemble du territoire national.

Il a par ailleurs condamné des tueries de populations civils qui continuent à s’emplifier dans l’Est de la RD Congo.

Pour rappel, ouverte à Lubumbashi le 22 avril par le premier ministre Sama Lukonde, la conférence interprovinciale entre le grand Katanga et le grand Kasaï était clôturée samedi 30 avril 2022 par le président Félix-Antoine Tshisekedi qui avait plaidé pour l’humanisme et la tolérance entre les Congolais.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.