vendredi, mai 20

Ituri : “Au moins 20 civils tués par les ADF à côté des disparus et des plusieurs dégâts matériels à Monge” (Bilan provisoire)

Ces nouvelles tueries de vingt (20) civils par les ADF ont été signalées la nuit du mardi au mercredi 11 mai 2022 dans la localité de Bwanasura Otomabere, villages de Monge et Ntume situés à 12Km à l’Ouest de Ndimo, c’est en territoire d’Irumu, province de l’ituri dans la partie Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

La révélation est de la Convention pour le respect des droits humains (CRDH) Irumu à travers son coordonnateur Christophe Munyanderu, qui regrette cet énième cas de massacres des paisibles citoyens dans cette contrée par les assaillants ADF.

Ce défenseur de droits de l’homme confirme que le bilan provisoire fait étant de vingt (20) civils tués et vingt et une (21) motos incendiées où parmi les victimes cinq (5) ont été brûlés vifs dans des maisons et plusieurs autres personnes disparues.

Deux (2) personnes ont tuées à Monge et leurs corps ont été ramenés dans la cité d’Oïcha au Nord-Kivu voisin et dix-huit (18) autres corps enterrés au lieu du drame suite à leurs états de décomposition avancé. A lui d’ajouter que l’effectif total de personnes tuées n’est pas encore connu suite à la non accessible causée par l’insécurité.

La CRDH Irumu demande au gouvernement Congolais à travers l’armée de lancer des opérations farouches qui pourront neutraliser les ADF, sinon ce sont ses paisibles populations civiles qui sont sacrifiées.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.