vendredi, août 12

Bunia : l’insecurité à la base du surpeuplement de l’orphelinat catholique de Mudjimaria

Depuis les atrocités des hommes armés en Ituri et affrontements qui opposent les forces gouvernementales congolaises et les différents miliciens dans le territoire de Djugu, Irumu et dans le territoire de Mambasa au Sud-Ouest de la province de l’ituri, la maison de grâce d’acceuille des orphelins.
Selon la révérende soeur responsable de l’orphelinat du quartier Mudjimaria à Bunia, actuellement le nombre d’enfants abandonnés par leurs propres parents ne font qu’augmenter depuis que les affrontements se sont multipliés dans les différents territoires de la province de l’ituri. C’est une révélation qu’elle a faite à l’occasion de la visite de la chorale Hozana de la 39ème communauté Emmanuel le dimanche 08 août 2021.
« Actuellement, nous avons 132 enfants orphelins ici chez nous dont des bébés des moins des six mois. Nous réclamons le retour de la paix dans la région de dyjugu et le Sud du territoire d’Irumu car plus la guerre et l’insécurité persistent, les femmes et des familles jettent ou abandonnent des enfants », a déclaré cette religieuse à Jonathan Basimaki journaliste vivant à Bunia.
La chorale Hozana qui a rendu la visite à ces enfants sans parents a exprimé ses regrets face à la situation que traversent ces vulnérables, elles recommandent au gouvernement de la république démocratique du Congo à penser à ces enfants qui ont besoin de l’assistance pour sauver l’avenir de ce pays.
Rédaction
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.