mardi, août 9

Beni : Une autre pétition initiée à Kasindi pour exiger le départ de la MONUSCO

Après dix jours des manifestations exigeant le départ de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo (MONUSCO), les forces vives de Basongora initient une pétition qui sera soumise à l’Assemblée nationale, en vue d’obtenir le retrait des Casques bleus de la Mission onusienne.

Cette décision est ressortie de l’Assemblée extraordinaire d’évaluation de dix journées sans activités. Elle a eu lieu jeudi 15 avril 2021 au Bureau de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) au poste frontalier de Kasindi, à laquelle ont pris part les composantes des forces vives de Basongora. Les participants ont décidé de prolonger le mouvement de grève jusqu’à obtenir le départ de la MONUSCO.

Pendant ce temps, ils ont initié une pétition pour la même cause. À travers cette lettre collective, les manifestants souhaitent que l’Assemblée nationale se penche sur la question du retrait de la Mission onusienne en RDC. Ils exigent également l’adhésion de leurs élus nationaux à leur cause, a fait savoir à la rédaction de www.rtr-beni.net , le président de cette structure citoyenne, Mbusa Kapepyangali au sortir de cette rencontre.

« Nous allons dès demain récolter des signatures pour cette pétition. Nous allons nous adresser à l’Assemblée nationale constituée de nos représentants pour qu’ils prennent connaissance de notre lutte. Aux députés de Butembo et ceux de Beni, nous donnons trois jours pour qu’ils se retrouvent dans leurs bases afin qu’ensemble nous trouvions solution à cette situation « , a-t-il indiqué.

Il ajoute qu’en cas d’échec de toutes ces démarches, les forces vives de Basongora prévoit un autre plan plus robuste que les journées sans activités.

Depuis plus ou moins dix jours, les forces vives des villes de Butembo, Beni et celles du territoire de Beni manifestent leur colère contre l’inefficacité présumée des soldats de la Mission onusienne dans leur travail de protection des populations civiles contre les attaques des rebelles et des groupes armés, notamment les combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) dans la région de Beni.

Serge Mulimani Kalinda

Partager

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.