mardi, août 9

Beni : Première journée des journées sans activités scolaires à Kasindi, les portes des écoles sont restées fermées.

Ce mercredi 14 avril 2021 était la première des journées sans activités scolaires dans le centre scolaire Kasindi en groupement Basongora, territoire de Beni en province du Nord-Kivu, pour exiger le retour de la paix mais aussi le départ de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo (MONUSCO).

Toutes les écoles ont fermé leurs portes dans le centre scolaire Kasindi.

Peu des blancs bleus ont été visibles sur le chemin de l’école, mais quelques temps plus tard, ils ont été renvoyés à leurs domiciles.
Pour les chefs d’établissement qui ont pris cette décision mardi 13 Avril au cours de leur rencontre extraordinaire, cela est l’expression de leur ras le bal face à la situation sécuritaire désastreuse dans la région de Beni où les rebelles des Forces Démocratiques Alliés (ADF) sèment depuis plus d’une décennie la peur et la terreur en tuant des civils innocents, kidnappant d’autres et en réduisant des capitaux des commerçants à cendre sur la route Beni-Kasindi.

Au même moment, ils disent se joindre aux actions des forces vives locales qui observent depuis une semaine des journées sans activités pour exiger le départ de la MONUSCO que les victimes de l’insécurité dans la région accusent de manque d’efficacité dans la protection des civils.

Malgré divers appels des autorités à la reprise des activités, toutes les activités restent paralysées à Kasindi, à la frontière entre la RDC et l’Ouganda.

Les forces vives de cette entité ont appelé les habitants à cesser toutes leurs activités jusqu’au retour de la paix dans la région.

Les manifestants ne jurent que par le départ de la MONUSCO et le retour de la paix dans la région pour reprendre leurs activités.

Serge Mulimani Kalinda

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.