jeudi, juin 20

Beni : paralysie totale des activités à Kasindi, les habitants exigent la relève des forces de l’ordre et de sécurité

Les activités socio-économiques, douanières et scolaires sont restées paralysées lundi 12 février 2024 au poste frontalier de Kasindi à l’appel des forces vives pour exiger la relève des éléments de l’ordre et de la défense devenus inefficaces face à l’insécurité grandissante dans cette cité frontière avec l’Ouganda.

Il s’agit d’une cinquième journée consécutive de paralysie des activités. Sauf que pour ce lundi, les écoles, les agences en douane et le service de transport en commun sont entrés en dance pour marquer d’une pierre blanche cette manifestation citoyenne.

A la parade hebdomadaire de ce lundi, au bureau du fonctionnaire délégué de Kasindi, les initiateurs ont fait part de leur détermination à aller jusqu’à bout afin que leurs revendications soient exaucées.

Cependant, le centre scolaire de Kasindi, la représentation des élèves et des parents ont plaidé pour la reprise des activités scolaires tout en maintenant la grève sur d’autres secteurs afin de permettre aux élèves du secondaire de finir les examens et aller en stage professionnel.

Des barricades sont érigées sur la route nationale numéro 4 (RN4) au centre de Lubiriha pour empêcher la circulation des véhicules en transit. Aucun dérapage n’est pour l’instant signalé (situation 15h00).

Serge Mulimani depuis Kasindi

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *