mercredi, octobre 5

Beni : L’eau, une denrée rare dans une partie de la ville, la Régideso rassure

L’eau n’a pas coulé dans certaines bornes fontaines en Commune de Ruwenzori depuis le dimanche 14 février 2021. A la base de cette situation, une forte sécheresse qui a frappé la ville de Beni au Nord-Kivu pendant les mois de janvier et février 2021.

Nombreux habitants du quartier Kasabinyole en cellule Camping se réveillent à l’aurore à la recherche de cette denrée alimentaire rare. D’autres font des files indiennes aux différentes sources d’eaux. Ceux qui se sentent préjudiciés par des robinets secs aux différentes bornes fontaines recourent aux anciennes sources d’eau même jugées non potables. Ils attribuent cette situation à la sécheresse et en surpeuplement en ville de Beni suite à un afflux des déplacés de guerre venus du secteur du Ruwenzori. Certains habitants qui ont été privés de cette denrée alimentaire ont lancé un cris d’alarme à la Régideso.

« Nous sommes préjudiciés à cause de l’eau; vous arrivez à la borne fontaine l’eau a tari. Il y a un manque d’eau dans notre quartier à cause de la sécheresse et d’un surpeuplement de la population. Il faut que le gouvernement fasse un effort pendant cette période de sécheresse que tout le monde accède à l’eau qui est devenue une denrée alimentaire rare « , a expliqué une femme habitante de Kasabinyole.

Contacté par rtr-beni.net, le chef de centre de l’antenne de la Régideso Beni dit ne pas être informé officiellement de cette situation. Monsieur Jules Meni Tsuli Tsuli affirme que son service distribue sans faille l’eau potable à ses clients. Toutes fois, il tient à féliciter les abonnés qui s’acquittent de leurs factures, ce qui permet, selon lui, à la Régideso de disponibiliser l’eau potable.

« Nous tenons à féliciter la population surtout à cette période difficile de sécheresse qui a attaqué nos sources il y’a un tarissement des sources mais nous voudrions demander davantage à nos abonnés de payer leurs factures. Il faudrait que les gens comprennent que aussi longtemps que nous continuerons à payer nos factures il n’y aura pas pénurie d’eau à Beni mais dans le cas contraire nous ne saurons pas exploiter les installations mises à notre disposition », a-t-il fait savoir.

Rédaction Centrale

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.