vendredi, décembre 9

Beni : Le commandant de la PNC Mangina jugé « persona non grata » par la société civile

Une série de grèves est annoncée pour ce Mardi 23 Mars 2021 par la société civile de Mangina pour demander le départ du Major Maurice Lofanzola, commandant de la Police Nationale Congolaise (PNC) commissariat de Mangina en territoire de Beni, province du Nord-Kivu.

D’après Kakule Vunyatsi Mwongozi, vice-président des forces vives Mangina qui a été abordé par Yves Romaric Baraka, correspondant de rtr-beni.net, cet officier de la PNC est accusé de fouler au pied les décisions du comité local de sécurité mais aussi de la passivité dans la question sécurité car ces derniers temps l’on enregistre plusieurs cas des vols à main armée.

« A partir de ce Mardi 23 Mars courant, nous entamons une grève illimitée en commune de Mangina dans tous les secteurs et tous les secteurs car les habitants de la place est victime de l’insécurité. Nous allons mettre une pression pour que le major Maurice Lofanzola, commandant de la PNC Mangina puisse partir parce qu’il n’arrive pas à appliquer les mesures prise par le conseil local de sécurité pour que la Commune soit sécurisée. Nous demandons à toute la population de Mangina de nous soutenir pour que les autorités puissent sentir que nous en avons marre avec l’insécurité caractérisée par des cas de vol », a-t-il indiqué.

Cependant, cet activiste de la société civile estime que, tous ceux-là qui ne vont obtempérer à cet appel seront considérés comme des complices de cette insécurité.

Mathe Ngovoka

Partager

1 Comment

  • Gabriel Muhisa Mugamema

    Nous sommes présentement à mangina où boutiques, magasins, boucheries et les autres maisons de commerce sont restés hermétiquement fermé ce mardi 23/03/2021 du matin au soir. Interrogé par le coordonnateur de la FONDAMUGA sur place à Mangina, la population veux tout simplement l’implication personnel de l’administrateur du territoire de Beni afin que la situation se rétablisse avant que le pire n’arrive.

    Gabriel Muhisa Mugamema

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *