lundi, décembre 5

Beni : la non utilisation des « moustiquaires imprégnées d’insecticide » à la base d’une flambée de cas de la malaria dans l’aire de santé de Masimbembe

Accroissement de taux de malaria dans l’aire de santé de Masimbembe en commune de Mangina.

L’infirmier titulaire du centre de santé de Masimbembe dit avoir documenté plusieurs cas en l’intervalle de trois derniers mois et justifie cette hausse de cas de malaria par la non utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticides et l’environnement non assainit par la population.

Il en appelle aussi a la population d’éviter l’automédication.

Plus de détail dans ce reportage de Yves Romaric Baraka depuis Mangina

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *