jeudi, février 29

Beni : La MONUSCO appuie un café politique sur la prévention des violences après les élections

Un café politique a été organisé par le groupe « Jeunes Patriotes Consolidateurs de la Paix » jeudi 28 décembre 2023, en ville de Beni, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

L’activité a bénéficié d’un appui de la section affaires politiques de la mission d’Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) visait la prévention des violences post électorales et l’aboutissement apaisé du processus électoral.

Les ténors des groupes de pression et acteurs politiques ont échangé autour de la prévention post électorale et la gestion des contentieux électoraux.

Dans ce café politique, monsieur Blaise Kamundu, agent à la commission électorale nationale indépendante (CENI) a expliqué comment se calcule le seuil électoral. Après sa démonstration devant un tableau, Il a aussi brossé la procédure à respecter pour les contentieux électoraux qui doivent être orientés devant les juridictions compétentes et jamais dans la rue.

Benjamin Asimoni, responsable de l’organisation CJPC a dit être parti d’un constat selon lequel les messages distillés sur la toile, font l’appologie des des tensions après la publication des résultats des récentes élections, d’où la necessite des actions d’éducation sur la loi électorale et la vulgarisation des textes relatifs aux élections.

Le responsable de la structure locale dénommée Jeunes Patriotes Consolidateurs de la Paix (JPCP ) veut que toute la communauté comprenne le calcul du seuil électoral et la procédure à suivre si on n’est mécontent du résultat des élections pour ainsi mettre la communauté à l’abri des tensions et altercations évitables à travers la bonne information.

Selon quelques participants au cadre d’échange, après les élections à différents niveaux seule la commission électorale nationale indépendante (CENI) doit proclamer les résultats provisoires après compilation des données.

Les partis et regroupements politiques qui n’auront pas atteint le seuil requis ne doivent pas s’attendre forcément à un bon résultat, a démontré l’expert à la matière monsieur Blaise Kamundu de la commission électorale nationale indépendante travaillant à l’antenne locale de Beni ville.

Kawa Ngoy Érick

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *