vendredi, septembre 30

Beni : des taximen absents dans des parkings à Oïcha

Les activités de transport en commun sont restées paralysées toute la journée du lundi 18 juillet 2022 en commune dOicha chef lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Cette situation a fait suite au mouvement de grève décrété par la plateforme des associations de taxi-moto de Lubero-Butembo, Beni ville et territoire.

Sur lensemble de la commune, les taximen ont brillé par leur absence aux différents parkings. Les motocyclistes en gilet sont restés invisibles jusque tard la soirée de ce lundi.

Il s’agit d’une façon pour ces taximen d’accompagner la FEC de Butembo-Lubero dans son mouvement de grève, décrété depuis près d’une semaine. Par ce mouvement, la FEC veut obtenir du gouvernement; la sécurisation des commerçants, leurs véhicules et marchandises victimes des embuscades rebelles sur plusieurs axes routiers dans l’Est de la RD Congo, plus précisément sur l’axe routier Beni-Kasindi et Oïcha-Komanda.

Les engins visibles sur les artères principales et secondaires d’Oicha appartenaient pour la plupart aux particuliers.

Disons qu’il s’agit de deux (2) journées sans taxi qui ont été décrétées dans ce coin de la province du Nord-Kivu. Toutes les activités se sont déroulées normalement en commune d’Oicha ce lundi, premier jour de la grève excepté le transport en commun.

Bradeau Nganga Victor

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.