jeudi, décembre 1

Beni : Des audiences publiques réclamées dans le dossier « Vente et trafic présumé des munitions de guerre »

Le Maire intérimaire de Beni au Nord-Kivu, Muhindo Bakwanamaha appelle la justice militaire à lancer des audiences publiques dans le dossier de vente et trafic présumé des munitions et armes de guerre.

L’autorité urbaine l’a dit ce Lundi 22 mars 2021, à une délégation des officiers supérieurs de la 3ème zone de défense et de la 34ème région militaire, qui séjourne à Beni.

Tout en encourageant la justice à approfondir les enquêtes, Muhindo Bakwanamaha demande à la justice de lancer urgemment les audiences dans ce dossier.

« Vous savez cette question préoccupe au plus au haut point l’autorité Nationale Provinciale et locale, on voudrait voir clair dans ce dossier. Je leur ai recommandé qu’une audience soit vite organisée après les enquêtes pour que la population soit bien fixée », a-t-il expliqué.

Une délégation des officiers supérieurs des Fardc de la 3ème zone de défense et de la 34ème région militaire est arrivée ce Lundi à Beni, pour appuyer la justice militaire dans les enquêtes, dans le dossier relatif à la vente et le trafic présumé de munitions et armes de guerre.

Pour rappel, plusieurs officiers supérieurs de l’armée, certains responsables de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) sont aux arrêts à Beni depuis le 15 Mars 2021. La justice militaire les accuse de vente et trafic présumé des munitions et armes de guerre dans la région.

Jonathan Kataliko

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *