vendredi, août 19

Beni : De « l’escroquerie » dans le poids des marchandises importées

C’est depuis un bout de temps que certains habitants de la ville de Beni dénoncent ce qu’ils qualifient  » d’escroquerie » dans le poids des marchandises importées des pays étrangers.

En effet, selon ces derniers, le poids indiqué sur les emballages des marchandises n’est pas le même constaté après la pèse sur le marché. A titre d’exemple, un sac de ciment de 50 kilogrammes (Kg) sur l’emballage pèse pratiquement 47 ou 48 Kg, la farine de maïs pèse 23 ou 24 Kg au lieu de 25 Kg, ce qui est indiqué sur l’emballage.

Selon Batoto Mulinda, chef de bureau de l’économie nationale, ville de Beni, les opérateurs économiques qui se livrent à cette pratique de vol doivent cesser immédiatement, il les appelle au patriotisme.

Pour sa part, Médard Masumbuko, au nom des commerçants de la Fédération nationale des artisans, petites et moyennes entreprises du Congo (FENAPEC), rejette toutes ses accusations. Il ajoute que, les opérateurs économiques effectuent leur commerce dans la bonne foi et sous contrôle des services compétents de l’État.

Au niveau de la douane , cette opération ne peut pas se faire, a dit Eugène Matembela, déclarant en douane chef d’agence Amis Congo.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.