mardi, août 9

Beni : 4 personnes perdent leur vie dans une attaque des présumés maï-maï à Bashu

Une attaque des hommes porteurs des armes blanches et à feu a été deplorée la soirée de ce lundi 27 juin 2022 à la barrière de péage route de Butuhe, groupement Malio en chefferie des Bashu territoire de Beni au Nord-Kivu.

Selon les sources officielles dans la zone, quatre (4) personnes dont un militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et troBeni (3) civils ont été tués au cours de cette attaque survenue aux environs de 18 heures 40 minutes. Les mêmes sources font savoir qu’un groupe d’hommes avec des armes blanches et à feu assimilés aux miliciens maï-maï ont surpris les militaires FARDC qui percevaient de l’argent aux usagers de la route Butuhe-Rwahwa-Musene-Cantine au niveau de la barrière de Butuhe.

Ici, les éléments militaires ont repoussé cette attaque selon le chef du groupement Malio; le mwami Kasereka Bwanandeke. Il indique que les civils tués ont été atteints par balle lorsqu’ils quittaient les champs.

La société civile groupement Malio déplore cette attaque. Par le biais de son président, maître Maombi Kahongya, les autorités militaires et administratives devraient prendre des dispositions adéquates pour stopper cette insécurité qui pourtant appartenait déjà au passé. Il pense que la lutte contre le cas de tracasserie à cette barrière par certains éléments incontrôlés serait l’un des moyens adéquats pour mettre fin à cette barbarie, a dit maître Maombi Kahongya.

Signalons qu’il y a peu qu’une accalmie s’observe dans cette partie de la chefferie des Bashu.

Tsongo Kamala Bin-Phlégon

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.