mercredi, décembre 1

Ituri : la MONUSCO réhabilite la route Komanda-Idohu en proie aux attaques des ADF

La mission des nations unies pour la stabilisation au Congo, MONUSCO a lancé, le vendredi 08 octobre 2021, les travaux de réhabilitation de l’axe routier Komanda-Idohu, long de 35 kilomètres sur la route nationale numéro 4 (RN4), en territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri.

La cérémonie de lancement de ce projet a été présidée par le gouverneur de province au centre commercial de Komanda.

Selon la cheffe de bureau intérimaire de la MONUSCO en Ituri, cette action s’inscrit dans le cadre de la «protection des civils», qui étaient exposés aux attaques des rebelles des ADF, à cause de l’état défectueux de cette route.

Les travaux de réhabilitation consistent essentiellement à «boucher les grands trous», qui se sont formés sur cette route et qui rendent la circulation difficile. Les rebelles des ADF profitaient justement de l’état de délabrement de cette route pour embusquer les véhicules. Plus de 25 voitures et camions ont ainsi été incendiés par les combattants de cette rébellion. Le gouverneur de l’Ituri, le général Johnny Nkashasa revient sur l’impact de ces travaux :

«Ce tronçon à cause de sa défectuosité a permis à ce qu’il y ait autant d’embuscades dans les bourbiers. Aujourd’hui au nom de notre partenariat avec la MONUSCO, nous aurons la fluidité, nous n’aurons pas de véhicules embourbés et en ce qui concerne l’escorte, nous prendrons moins de temps».

Pour Dieudonné Malanga, de la société civile locale, cette action suscite l’espoir de la restauration de la paix dans la zone qui est vidée de ses habitants à cause de la persistance de l’insécurité due à l’activisme des ADF:

«Ce projet, ça doit contribuer à la sécurité parce que l’intervention doit atteindre la population au temps opportun. Les ADF sont en train de circuler sur cette route».

Les usagers et les populations locales félicitent la MONUSCO pour cette initiative.

Ces travaux, qui vont durer un mois, sont réalisés en collaboration avec le Génie militaire des FARDC.

Bradeau Nganga Victor

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *